×

Assistance et service technique

Notre service technique est disponible pour vous accompagner dans le choix de la solution industrielle de fabrication additive adaptée à votre secteur d'activité et à vos besoins.

Vous pouvez contacter notre service technique en vous rendant sur la page Contact.

Recontrons-nous

Afin de parler de votre projet plus en détails, nous pouvons convenir d'un rendez-vous dans notre Showroom.

Du lundi au vendredi, de 10h à 17h30 (sur rendez-vous).

Imprimantes 3D industrielles  |  Contactez nous : (+33) 09 80 80 11 49

Articles populaires

Qu'est-ce que le PEKK ?

Le PEKK (Poly-Ether-Ketone-Ketone) fait parti de la famille des Polyaryléthercétones (PAEK) tout comme le PEEK. Cependant, contrairement au PEEK qui est semi-cristallin, le PEKK offre à la fois des propriétés mécaniques de matériaux amorphes et semi-cristallins. Cela rend le PEKK très intéressant car il permet d'imprimer un plus large éventail d'applications que le PEEK.

PEKK impression 3D

Pièce imprimée en PEKK par notre partenaire AON3D grâce à leur imprimante 3D haute température, la AON-M2

 

La principale différence entre le PEEK et le PEKK

Le PEKK et le PEEK sont similaires sur plusieurs points, ce qui les différencie vient de la composition du PEKK qui le classe comme un copolymère. C'est à dire qu'il est formé de deux types de monomère chimiquement différents. Il possède donc des propriétés de matériaux amorphes et semi-cristallins, alors que le PEEK est seulement semi-cristallin. Cette différence peut paraître négligeable, mais elle offre au PEKK des plus grandes possibilités d'applications et d'impressions.

 

Les deux différences de compositions chimique du PEKK vs PEEK

 

  • Plus de ketone et moins de liens ether

composition PEKK

Cela a pour effet de donner au PEKK une température de fusion (Tm) et transition vitreuse (Tg) plus élevées et des bénéfices pour certaines propriétés mécaniques.

 

  • Des liens ketones dans les positions meta et para

caractéristique chimique PEKKCette propriété chimique permet la modulation de la cristallinité, de la température de fusion (Tm) et du taux de cristallisation. La qualification du PEKK en tant que copolymère vient de cette propriété chimique. En tant que copolymère, les applications et possibilités du PEKK sont grandement accrues lorsqu'on les comparent au PEEK.

 

Une impression plus simple à maîtriser

Comme nous l'avons vu ci-dessus, l'un des avantages du PEKK se trouve dans sa température de fusion plus élevée, la cristallisation est atteinte moins rapidement ce qui présente un fort avantage sur le PEEK.

En effet la cristallisation est l'élément le plus dur à maîtriser lorsque l'on imprime du PEEK car celle-ci affecte la densité de la pièce et fluctue en fonction des géométries d'impression.

Le PEKK possède également une meilleure adhésion lors de l'impression comparé au PEEK.

Le plus simple est donc d'imprimer une pièce en PEKK sans atteindre sa température de cristallisation. Vous pouvez ensuite la cuire au four en guise de post-traitement dans le but d'atteindre la cristallisation après l'impression.

L'étape de cuisson est cruciale car la cristallisation est responsable des excellentes propriétés de résistance du PEKK comme du PEEK.

 

Imprimante 3D AON-M2

 

Les trois variantes du PEKK

Le thermoplastique possède trois variantes, elles sont définies par le taux de Terephthaloyl par rapport au taux d'Isophthaloyl présent dans la composition chimique du PEKK :

  • Taux de 60/40 T/I 
    • Pseudo amorphe
    • Tg = 160°C
    • Tm = 300°C
  • Taux de 70/30 T/I
    • Cristallisation lente
    • T= 162°C
    • Tm = 334°C
  • Taux de 80/20 T/I
    • Semi-cristallin
    • T= 165°C
    • Tm = 360°C

 

Tableau de comparaison du PEKK par rapport aux autres thermoplastiques

Tableau comparatif PEKK vs autres thermoplastiques-2

Ce tableau compare le PEKK cristallisé aux autres thermoplastiques

 

Grâce à ce tableau nous observons bien que le PEKK possède de meilleures propriétés mécaniques et chimiques que l'ULTEM et le PPSF/PSU.

Comparé au PEEK, les différences sont minimes à part pour la facilité d'impression où, comme nous l'avons évoqué plus tôt dans cet article, le PEKK est plus simple à imprimer.

En revanche, concernant le prix le PEKK et le PEEK sont plus chers que ses concurrents.

 

Les applications du PEKK

 

Résistance élevée dans les environnements critiques

Grâce à sa résistance chimique, le PEKK peut être utilisé comme matériau pour les composants soumis aux acides et aux hydrocarbures, tels que les carburants et les lubrifiants. Son faible dégazage permet d'utiliser le PEKK dans des environnements critiques (espaces confinés, tels que les satellites) où les matériaux ne peuvent pas dégazer sous vide. Sa température de fonctionnement élevée le rend viable pour la production de composants se situant dans des compartiments moteur. Le PEKK possède également une résistance à la compression plus forte que le PEEK.

 

Une utilisation médicale plus poussée

Des études menées par Oxford Performance Materials montrent que le PEKK favorise plus fortement la repousse des os que le PEEK. Cette étude démontre également :

  • Une très bonne adhésion lors de l'implantation qui favorise l'activité des cellules
  • Une plus grande activité des cellules par rapport aux implants en titane
  • Prolifération cellulaire accrue

 

Webinaire Impression 3D PEEK

 

Les points à retenir de cet article :

  • Contrairement au PEEK, le PEKK peut être imprimé à la fois en état amorphe ou semi-cristallin
  • Possibilités d'impressions plus grandes grâce à la facilité d'impression du PEKK
    • Cristallisation plus simple à maîtriser
    • Meilleure adhésion lors de l'impression
  • Il est conseillé d'imprimer le PEKK en état amorphe et le cristalliser après l'impression pour limiter les changements de densité pendant l'impression
  • Domaines d'applications plus variés

 

Nous tenions à remercier notre partenaire Arkema de nous avoir fourni des informations très intéressantes permettant la réalisation de cet article.

 

 

Tags: PEEK, Impression 3D industrielle, Impression 3D PEEK, Impression 3D PEKK

Matthieu

Matthieu

Matthieu est expert impression 3D chez Neofab et également rédacteur d'articles techniques pour notre blog ou il livre les conseils et guides pour appréhender les technologies d'impression 3D.

Articles liés

Commentaires

Articles populaires

Fiche TechniqueAON-M2 : La Maîtrise de l'impression haute température

Voir la présentation